Comité exécutif

Le Comité exécutif de la Fondation RSM est composé de 9 administrateurs : 3 personnalités qualifiées ainsi que 6 collaborateurs et collaboratrices RSM.     

Les administrateurs examinent les projets éligibles, sélectionnent les projets à soutenir et déterminent le montant des subventions accordées.  

 

Au titre de personnalités qualifiées

Sarah Ourahmoune

Sacrée vice-championne olympique aux JO de Rio, Sarah est la boxeuse française la plus titrée : 10 fois championne de France et championne du monde en 2008. Elle est multiple médaillée européenne et restera la première boxeuse française de tous les temps à s’être qualifiée à une Olympiade.
Elle aime transmettre son savoir-faire et son amour pour ce sport, qu'elle définit comme un école de la vie "permettant de mieux gérer la colère et le stress". Alors, son combat contre l'exclusion, elle le mène sur un ring, les gants dressés, avec des toxicomanes, des prostituées, des décrocheurs scolaires, des petits délinquants ou des personnes handicapées.
Parallèlement, celle qui a intégré l'incubateur de Sciences-Po pour assouvir sa soif d'entreprendre, a monté sa société Boxer Inside et ouvert sa propre salle de boxe à Paris. Elle pilote également Start Us Up, premier programme qui conjugue entrepreneuriat et sport, initié par l'Ambassade des Etats-Unis en France. 

Par ailleurs, Sarah est porte-parole de de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques 2024 et vice-présidente du Comité nationale olympique et sportif français en charge des mixités.


Corinne Thouvenin

Titulaire d’un DESS de droit des affaires (Paris XI partenariat HEC). Avocat fiscaliste pendant douze ans, elle a travaillé au sein d‘EY au service des organismes sans but lucratif (associations, fondations, fonds de dotation, organisations professionnelles et de prévoyance, etc.), des organismes publics ou para-publics (établissements gérant des musées, hôpitaux, universités, etc.) et des entrepreneurs sociaux.
Elle intervient depuis 2012 dans des montages de projets complexes et a fondé pour cela un « PhilanthropyOffice », BETTERMENT pour aider des clients passionnés par une cause et acteurs du changement à structurer leur projet.


Daniel Lafranche

Son combat, c’est l’emploi des personnes en situation de handicap. Après avoir travaillé une quinzaine d’années comme ingénieur d'affaires, puis directeur industriel au sein d’une entreprise américaine, Daniel Lafranche intègre Bretagne Ateliers en 1998. Séduit par la culture de l’entreprise fondée sur une approche humaniste du travail et de l’économie, il en devient directeur général adjoint en 2000, puis, quatre ans plus tard, le Directeur Général.
Pour répondre à ses objectifs « favoriser l'épanouissement et la réussite professionnelle du salarié », « satisfaire les exigences du client » et « assurer la pérennité de l’entreprise », Bretagne Ateliers développe un modèle où l’entreprise se met au service de l’Homme. Son management social fondé sur l'écoute, l’accompagnement individuel et son management collaboratif basé sur l'implication des salariés, donnent du sens au travail. Pour Daniel Lafranche, écoute, partage, droit à l’erreur, reconnaissance, accompagnement intentionnel et appréciatif sont les facteurs clés de succès du management collaboratif de Bretagne Ateliers, et plus largement de son niveau de performance.


Au titre du fondateur

  • Philippe Coquereau, président de la Fondation RSM France
  • Nathalie Renauld, associée, Paris
  • Jean-Michel Couchot, associé, Colmar
  • Emmanuelle Le, manager, Nantes
  • Arielle Krief, senior manager, Lyon
  • Frédéric Leal, assistant manager, Montpellier