Les Family offices dans un monde virtuel

Le modèle traditionnel de la family office s'installant dans un espace en briques et mortier et engageant les bons professionnels pour travailler et se réunir ensuite avec les membres de la famille plusieurs fois par an, où ils planifiaient et parlaient stratégie, n'est plus qu'un lointain souvenir. 

Pour beaucoup, ce passage à un monde virtuel a été inconfortable, mais pour d'autres, en particulier pour la nouvelle génération des membres de la famille, il a été accueilli les bras ouverts. Le changement n'est jamais facile et ce passage rapide à un monde en ligne montre que de nombreux family offices n'étaient pas préparés avec l'infrastructure technologique adéquate pour effectuer sans heurts cette transition. La progression rapide du Covid-19 n'a pas laissé d'autre choix aux family offices que de se transformer numériquement pour devenir un family office virtuel. 

"Au fur et à mesure que l'économie subit des changements et des chocs, la jeune génération de familles exige de plus en plus d'avoir accès à la gestion quotidienne du bureau."

L'EVOLUTION DE LA FAMILY OFFICE

Existant depuis le XIXe siècle, les family offices ont pris de nombreuses formes et sous différents noms emblématiques comme Rockefeller, Morgan, Rothschild, pour n'en citer que quelques-uns. Dans le monde, il existe plus de 1 900 bureaux, selon PitchBook, une société d'études de marché qui a compilé des données sur les family offices.  Dans certains cas, il y a un seul family office et dans d'autres, il y a des multi-family offices qui fournissent de nombreux services de gestion d'investissements. En définitive, il existe de nombreuses approches différentes. 

LA SPIRALE DES COUTS

Les family offices sont confrontées à une multitude de problèmes ; qu'il s'agisse de l'évolution des lois fiscales, de la cybersécurité, des changements réglementaires, de la transformation numérique ou de la dynamique des familles.  

Le Covid-19 a également exposé un certain nombre de vulnérabilités dans le modèle traditionnel des family offices.  Les anciennes infrastructures technologiques sont un excellent exemple des défis auxquels sont confrontées les family offices dans un environnement virtuel. Avec la montée des coûts et la baisse des performances dues à l'impact de la pandémie sur l'économie mondiale, les structures obsolètes des bureaux sont propablement devenus les principaux facteurs qui empêchent les familles de réaliser leur vision sur le long terme. 

LES GENERATIONS FUTURES

Dans ce monde en mutation rapide, il est essentiel de prendre en compte les générations futures. Les digital natives ont grandi avec la technologie et avec de hautes attentes, des voix fortes et des convictions et exigences inébranlables. Il s'agit d'une génération qui vit généralement la vie plus rapidement, insiste sur des résultats immédiats et présente des traits de caractère très différents de ceux de leurs parents. Selon Bloomberg, les millénials devraient hériter de 30 000 milliards de dollars au cours des prochaines décennies, ce qui en fait une génération dont les besoins ne doivent pas être négligés.

LES FAMILY OFFICES PASSENT AU DIGITAL

La pandémie mondiale a offert aux family offices la possibilité de tirer parti de l'expertise externe par le biais de la sous-traitance pour leur permettre d'adopter les nouvelles technologies et de les déployer rapidement. Les avantages sont la réduction des coûts de personnel et, à terme, la suppression de la nécessité d'avoir un bureau en briques et mortier.  L'un des principaux avantages de la technologie reste de permettre aux family offices de disposer de données en temps réel, sur simple pression d'un clavier.  

"Un family office virtuel est une structure agile qui permet de faire plus avec moins, en tirant parti des spécialistes externalisés, en permettant l'adoption de technologies émergentes et en utilisant les ressources de manière plus efficace et efficiente." 

Contact :

Etienne de Bryas, Associé