RSM France
Languages

Languages

BREXIT

L'incertitude sur le Brexit se prolonge. La Première ministre britannique, Theresa May, a souligné, mardi 12 février, devant les députés, qu'elle avait "besoin de temps" pour discuter de modifications à l'accord de Brexit conclu avec Bruxelles. Theresa May cherche des mesures qui puissent satisfaire son Parlement.

Depuis le rejet massif de cet accord de retrait par les députés britanniques en janvier, la dirigeante conservatrice tente de rouvrir les négociations avec Bruxelles pour élaborer une nouvelle version du texte. Mais elle se heurte au refus européen, tandis que la date du Brexit, prévu le 29 mars, se rapproche dangereusement. Le 7 février, la Première ministre avait assuré que le Brexit aurait lieu "dans les temps".
 

Un Brexit sans accord menacerait 50.000 emplois en France et 600.000 emplois dans le monde. Un Hard Brexit pourrait en effet faire baisser le nombre d'importations de produits européens au Royaume-Uni et avoir des conséquences très négatives pour l'activité de nombreuses entreprises.

Comment les entreprises peuvent-elles se préparer au "Post-Brexit"? Quels seront les impacts pour les entreprises?
 

En savoir plus ►

brexit-voiture-pour-la-page.png

 


Source : France Info & BFM TV