RSM France
Languages

Languages

4 clés pour maîtriser la croissance de votre entreprise

En phase de croissance, voir d'hyper croissance, comment continuer à grandir sereinement

 

1. Lâcher prise

Le premier conseil dans un tel contexte est d’abord est avant tout de se construire un état d’esprit adapté à la situation. L’environnement mouvant peut entrainer des frustrations chez les collaborateurs, alors que l’essentiel est d’accepter le contexte et de concentrer sur la charge en cours. L’objectif n’est plus comme en temps normal, de trouver et généraliser les best practices, mais plutôt d’être opérationnel et positif pour continuer à avancer.

2. Choisir les bonnes personnes

Le contexte doit interroger les ressources humaines et inciter à se positionner sur les bonnes personnes. Les profils à privilégier dans ce genre de cas sont les personnalités à fort potentiel, comme le sont ces entreprises, capables d’évoluer au fur et à mesure sur leur poste pour absorber les changements. Cela évite également d’avoir recours à une multitude de ressources le moment venu, qui vient peser in fine sur la masse salariale.

3. Trouver les outils durables

Les moyens de ce genre de structures doivent être mis sur les outils, modernes, digitalisés et qui permettent de « voir venir » dans la durée. Il faut s’interroger sur les besoins et possibilités existant sur le marché pour éviter d’avoir à évoluer trop régulièrement. La transformation de la fonction finance nécessite souvent de mobilier des ressources clés de l’entreprise. Unchangement d’outil étant assez chronophage, l’idée est de se pencher sur la question en amont pour déterminer avec certitude et une vision moins court-termiste les solutions à mettre en place.

4. Réaliser un audit interne

L’analyse du fonctionnement de l’organisation est indispensable afin de mettre en lumière les points forts et les changements à opérer au sein de la structure. Pour évoluer de façon pérenne, une entreprise repose sur trois piliers complémentaires : les personnes clés, les procédures ainsi que les outils. Ce diagnostic du fonctionnement de la structure est notamment précieux lors de la prise de fonction d’un cadre dirigeant. Ce dernier peut analyser si les moyens de l’entreprise sont en adéquation avec ses ambitions. Le but de cette démarche est de hiérarchiser les chantiers de transformation interne à mener.

Patton Te, associé RSM

Découvrez les paroles d'experts sur Objectif ETI